Question écrite n° 7464 de M. Bernard Deflesselles

M. Bernard Deflesselles appelle l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur le projet de transferts des lits de réanimation du centre hospitalier Edmond Garcin vers la clinique privée La Casamance, situés à Aubagne. Ce service, seule réanimation publique, entre Marseille et Toulon, couvre un territoire vaste où vivent près de 230 000 habitants. La transformation de ce service de réanimation publique en unité de soins continus a été décidée alors qu’en 2012 l’ARS attribuait 3,8 millions d’euros pour sa restructuration complète et que le centre hospitalier Edmond Garcin est un établissement de santé complet qui offre une diversité d’activités médicales. Dans ce climat, l’établissement dénombre déjà 4 départs de médecins et bien évidemment aucune nouvelle arrivée. Les populations éloignées des grands centres médicaux doivent pouvoir continuer de bénéficier de services médicaux de première qualité et avoir l’opportunité de choisir une médecine publique s’ils le désirent. En conséquence, il souhaite connaître la position du Gouvernement et savoir ce qu’il entend faire pour maintenir ce service public.