Question écrite n° 3672 de M. Bernard Deflesselles

Question publiée le 12 décembre 2017

M. Bernard Deflesselles attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur les contrats d’assurance vie. La réglementation actuelle relative aux contrats d’assurance vie ne permet pas de déterminer un plafond des montants des paiements versés par le souscripteur ni d’arrêter une durée. Ainsi, les montants versés par le souscripteur sont parfois supérieurs au montant perçu par le bénéficiaire lors du décès du souscripteur. Il lui demande si une révision des règles actuelles est prochainement envisagée.